Maison de la participation

La Commune a désigné le bureau d’études ERU & partenaires afin d’exécuter la mission intitulée « « Centre » : Redynamisation de l’hypercentre de la commune », délimité par un périmètre qui englobe dans son pourtour la rue Wayez, l’avenue Paul Janson, la rue de la Procession, la rue docteur Jacobs, la rue Jean Morjau, le boulevard Sylvain Dupuis, la rue Erasme, la rue Edmond Delcourt, la rue Brune, la rue du Drapeau, la rue du Village et la place de la Résistance.

Cette mission d’identification des recommandations d’aménagement doit mener à la mise en valeur du Centre à savoir l’harmonisation des espaces publics avec les fonctions urbaines, le renforcement de l’image et la vocation de centralité de l’hypercentre de la commune (pôle multimodal majeur, centralité culturelle historique,...).

Il s’agit de formuler une vision durable en tenant compte du développement des projets contigus en cours ou à l’étude, avec le souci du respect de ses habitants et usagers, ainsi que de l’impact économique du projet.

Sur base d’une analyse de la situation existante il s’agit de se focaliser sur le développement autour de trois axes principaux du développement : l’aménagement urbain, la mobilité et le dynamisme commercial.

Le document final constituera un document de référence qui définira une vision cohérente et une programmation d’ensemble, les guidelines architecturales, économiques et de circulation, les options d’aménagement relatives au périmètre, sur le moyen et long terme, tout en veillant à la bonne insertion de celui-ci dans son environnement immédiat. Ces recommandations pouvant ensuite s’appliquer sur l’axe commercial et les rues adjacentes afin d’offrir une identité propre au Centre et le mettre en valeur grâce à des espaces publics de qualité.

En effet, la commune d’Anderlecht souhaite que ces lieux implantés au cœur de son territoire participent à l’expansion de l’attractivité urbaine et économique du centre historique. Le Plan communal de développement – PCD (2015) qualifie d’ailleurs le projet-phare « Centre » de pôle d’envergure métropolitaine : « Le Centre de la Commune, qui s’organise de manière rayonnante à partir de la place de la Résistance, de la place de la Vaillance et de Saint-Guidon (l’hypercentre) est un pôle à renforcer en termes d’animation, de cadre de vie et d’attractivité. Il doit se voir comme s’étendant du square Emile Vandervelde jusqu’au RSCA. Il a le potentiel de devenir une centralité vers laquelle on se déplace pour profiter de ses qualités : offre culturelle, commerciale et HORECA. La présence d’une population multi-générationnelle et diversifiée doit contribuer à cette dynamique. Le Centre de la Commune doit devenir un pôle de référence pour les anderlechtois et pour l’ensemble des habitants de la zone métropolitaine. »

C’est dans ce contexte que la redynamisation de l’hypercentre de la commune doit être analysée : tant au niveau de son intégration dans son environnement immédiat, que sur l’évolution future de ce quartier, rendu attractif par une requalification de l’activité commerciale et par des aménagements urbains et une mobilité contribuant à une répartition harmonieuse des espaces dévolus à chacun des usagers.

Une concertation avec les habitants et commerçants permettra d’ailleurs de nourrir les réflexions. Leur implication s’avère en effet indispensable étant donné qu’il s’agit d’améliorer leur qualité de vie dans le quartier. Ces rencontres seront organisées en collaboration avec le service de la Participation de la commune.

  • Des recommandations pour une redynamisation
  • Une concertation avec les habitants et commerçants
abonnez vous a notre chaine youtube